Accueil > Recherche > Modèles multi-états

Modèles multi-états

Détérioration des valves cardiaques biologiques : un problème de santé publique sous-estimé sans l'approche statistique asdaptée

Après une pose de valve cardiaque, l'intervalle inter-échographies est irrégulier : le diagnostic de la détérioration est censuré dans cet intervalle et certains patients peuvent même décéder après une détérioration non-diagnostiquée. Les modèles multi-états "maladie-décès" (illness-death) permettent alors d'estimer le réel risque de détérioration et de décès après détérioration.

Pondérations sur les scores de propension et modèle multi-états

Les modèles multi-états sont plus complexes à estimer que les modèles linéaires généralisés plus classiques. L'ajustement, qui consiste à multiplier les covariables pour chaque transition, aggrave cette difficulté. Nous avons donc souhaité adapter l'approche semi-markovienne à la méthode de pondération sur les scores de propension (IPW, Inverse Probability Weighting).