Actualités & Blog du LabCom

2 nouveaux articles sur les biopsies de surveillance à 1 an post-transplantation rénale


L’utilité clinique des biopsies systématiques à un an post transplantation est toujours débattue, en particulier pour les patients transplantés rénaux stables. La pratique de cet acte invasif est très hétérogène selon les centres, y compris au sein du réseau DIVAT. Dans cet article, la survie patient-greffon est comparée en fonction de la politique des centres concernant la réalisation des biopsies systématiques à un an, chez des patients transplantés rénaux stables. Aucun bénéfice de la biopsie systématique à 1 an chez ces patients n’a pu être démontré.


Suite à ce constat, pour homogénéiser les pratiques et limiter l’utilisation de cet acte invasif uniquement aux patients à très fort risque d’anormalité histologique, nous proposons, dans ce second article, un score prédictif (le 1-RBI : 1-year Renal Biopsy Index) d’une histologie anormale à un an post transplantation (rejet aigu, fibrose interstitielle et atrophie tubulaire de stade 2 et 3, glomérulonéphrite). Les variables retenues dans le score sont : le sexe du receveur, les créatininémies à 3, 6 et 12 mois post transplantation et l’immunisation anticlass II au moment de la greffe. Un calculateur est accessible en ligne.












Les dernières actualités
Les derniers articles