Nous contacter

Tel. +33(0)2 53 00 91 22

Mob. +33(0)6 83 82 26 78

Mail: contact@labcom-risca.com

  • LinkedIn Social Icône
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

Qui sommes-nous ?

Le laboratoire SPHERE (methodS for Patients-centered outcomes and HEalth REsearch, INSERM UMR 1246, Université de NantesUniversité de Tours) et la société IDBC (groupe A2com) ont décidé de créer ensemble le Laboratoire Commun RISCA (Research in Informatics and Statistics for Cohort-based Analyses)

 

s'INSCRIRE à NOTRE NEWSLETTER?

Actualités & Blog du LabCom

Études étiologiques et pronostiques quelles différences ?

Les études à visées étiologiques et pronostiques sont parfois confondues. Pourtant, il existe des différences notables entre ces deux types d’études, ayant en particulier des conséquences sur le traitement statistique des données.

 

La recherche étiologique a pour objectif d’étudier le lien de causalité entre une exposition (un traitement par exemple) et la survenue d’un phénomène de santé. Dans cette perspective, Il est primordial de prendre en compte l’influence des facteurs confondants sur le lien étudié. Pour cela, une bonne connaissance de la pathologie est requise afin notamment de distinguer les facteurs de confusion des facteurs intermédiaires (sur le chemin causal entre l’exposition et l’événement étudié).

 

La recherche pronostique vise à prédire le risque (c'est-à-dire la probabilité) à un moment donné de la présence (test de dépistage) ou de la survenue (score prédictif) d’un événement de santé. Elle peut aussi avoir pour objectif de déterminer si un facteur de risque donné améliore la prévision. Dans ce contexte, il n’y a pas besoin de contrôler les facteurs de confusion ni de connaître la pathophysiologie de la maladie. Pour obtenir une meilleure prédiction plusieurs facteurs de risque peuvent être agrégés en un score unique résumant l’ensemble de l’information. Dans ce cas on cherche à obtenir une prédiction la plus exacte possible mais la nature (causale ou non causale) des facteurs de risque pris en compte n’est pas l’objet de l’étude.

 

 

Le choix du type de recherche appropriée (étiologique ou pronostique) dépend strictement de la question de recherche à traiter et a des conséquences importantes sur la construction du modèle, l'analyse des données et l'interprétation des résultats.

 

Dans le cadre d’une étude étiologique l’analyste doit porter une attention particulière à la vérification des hypothèses sous-jacentes au modèle qu’il a utilisé et choisira généralement de reporter des indicateurs absolus et/ou relatifs de l’effet de l’exposition étudiée (taux de survie, proportions ou moyennes ajustés, etc. / coefficients de régression, odds ratio, hazard ratio, etc.).

 

Dans le cadre d’une étude pronostique l’analyste devra faire très attention au sur-ajustement (en utilisant un échantillon de validation par exemple) et pourra reporter différents indicateurs de la performance globale du prédicteur ainsi que de ses capacités de discrimination et de calibration (Aire sous la courbe ROC, Brier Score, etc.).

 

Focus : Vous trouverez sur cette page différents scores que nous avons développés dans le cadre de la transplantation rénale et de la sclérose en plaques.

 

 

Source : Tripepi G, Jager KJ, Dekker FW, Zoccali C. Testing for causality and prognosis: etiological and prognostic models. Kidney Int. 2008;74(12):1512‑5.

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Les dernières actualités
Please reload

Les derniers articles
Please reload